Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hydrolats Maison au Cuit-Vapeur

par Aidan d'Erin 27 Août 2013, 17:33 divers Notions de Base

Hydrolats Maison au Cuit-Vapeur

Les Hydrolats ou Eaux Florales sont issus par distillation, tout comme les Huiles Essentielles. Ce procédé utilise généralement un alambic qui, en faisant évaporer de l'eau qui traverse un plateau contenant des fleurs ou des herbes, récupère les actifs des plantes, avant d'être condensé à nouveau à l'état liquide. L'eau ainsi récoltée est appelée Hydrolat, ingrédient largement utilisé dans les cosmétiques naturels ou même pur sur la peau (appliqué avec un coton ou vaporisé).

Mais il est aussi possible de créer ses propres hydrolats sans alambic. Il existe plusieurs méthodes pour cela, et en voici une simplissime utilisant un cuiseur-vapeur. Si vous n'en possédez pas, il reste assez simple d'en trouver (neufs ou d'occasion) à des prix raisonnables.

Voici la méthode, synthétisant de nombreux articles que j'ai pu trouver sur le net :


- Remplissez au maximum la réserve d'eau filtrée de votre cuiseur vapeur (en général 1L d'eau donne environ 200ml d'Hydrolat).

- Au premier niveau (sur la grille du bas), couvrez complètement de plantes, fraîches ou sèches. Si les plantes sont petites et risquent de passer au travers de la grille, n'hésitez pas à utiliser une gaze dépliée pour les éviter de tomber. Je n'ai trouvé aucune précision sur les doses de plantes conseillées, si ce n'est de couvrir complètement le premier niveau. En règle générale, plus vous mettrez de plantes, plus l'hydrolat sera concentré.

- Si vous utilisez des plantes séchées, pensez à vaporiser un peau d'eau dessus afin de les réhydrater légèrement.

- Au second niveau (la grille la plus haute), placez un récipient qui récupérera l'hydrolat.

- Mettez ensuite le couvercle de votre cuiseur vapeur à l'envers, en scotchant les trous d'aération qui s'y trouvent en général.

- Afin de fermer hermétiquement ce couvercle pour éviter de perdre trop de vapeur d'eau, vous pouvez utiliser un torchon propre en guise de joint, mais pour une meilleure étanchéité, utilisez un boudin de pâte à pain (3/4 de farine pour 1/4 d'eau environ).

- Placez ensuite de la glace dans le creux créé par le couvercle inversé qui servira de réaction pour condenser la vapeur en eau. Comptez utiliser environ 4 bacs à glaçons durant l'opération. Des pains de glace peuvent aussi être utilisés en complément. Il vous est aussi possible de faire un gros glaçon dans un moule à cake.

- Tout est prêt. Allumez maintenant votre cuiseur-vapeur. Mettez votre minuteur à 40 ou 45min.

- Durant la cuisson, la vapeur d'eau va traverser l'étage avec les plantes avant de se heurter au couvercle froid qui va condenser la vapeur et la faire retomber dans le récipient placé au second niveau.

- Pensez à changer régulièrement les glaçons afin de conserver le couvercle froid, épongez le trop plein d'eau qui se crée avec la fonte des glaçons afin d'éviter des débordements.

- Une fois la cuisson terminée et votre réservoir d'eau vidé, ouvrez votre cuiseur vapeur et récupérez l'eau contenue dans le petit récipient. Votre hydrolat est prêt.

- Votre cuiseur-vapeur contient sans doute dans sa partie la plus basse une réservoir initialement utilisé pour récupérer je jus de vos aliments. Il sera lui aussi rempli d'un hydrolat plus coloré et concentré en parfum (puisqu'il sera retombé à travers les plantes en s'infusant légèrement). Vous pouvez additionner cette eau (en la filtrant) à l'eau récupérée dans la partie haute.

- Il se peut que de l'Huile Essentielle se forme à la surface de votre Hydrolat, surtout lorsque vous utilisez des plantes fraîches. N'hésitez pas à la recueillir. La formation d'Huile Essentielle peut parfois tâcher votre cuiseur-vapeur, mais cela n'empêche pas son utilisation.

- Il ne vous reste plus qu'à placer votre hydrolat dans une bouteille ou flacon avec vaporisateur. A conserver 2 mois à l'abri de la chaleur et de la lumière.


Petit conseil:

Cette méthode simplissime permet de créer vos propres eaux florales avec les plantes que vous pouvez trouver, soit séchées soit fraîches. Privilégiez les plantes bio, voire même celles qui poussent dans votre propre jardin.

Et pourquoi pas créer des eaux florales composées! Personnellement, mon premier essai a été de créer une eau de rinçage pour peau grasse, anti-brillance et resserrant les pores. J'ai donc utilisé des fleurs de Lavande, des feuilles de Sauge, du Romarin et du Thym. Un résultat impressionnant qui, de plus, sent bon la Provence!


A vous de jouer!

Et n'hésitez pas à vous appuyer sur l'article ci-dessous pour vous amuser à faire vos propres mélanges en fonction de votre nature de peau!

commentaires

Peys 05/01/2017 22:08

Bonjour, votre système me fait penser à l'extracteur de jus que j'utilise pour cuisiner mes coings. Je vais tester avec le extracteur de jus. Je vous tiens au courant ! Bien à vous

Haut de page